Parcours Professionnel

Je suis psychologue, diplômée de l’Ecole des Psychologues Praticiens de Paris. (numéro ADELI 78 93 1487 9)

Je suis actuellement en formation avec le Docteur Salomon Sellam en Psychosomatique Clinique et Humaniste.

“La psychosomatique clinique et humaniste est une discipline qui conduit à mettre du lien puis du sens entre un symptôme (maladie) et des émotions bloquées.

Certains événements de nos vies sont plus ou moins intenses et nos émotions dépassent nos limites de tolérance. Si aucune solution consciente ne peut être trouvée, notre système de protection psychique opère à notre insu une conversion vers des symptômes physiques (lombalgie, surpoids, allergie, tendinite, cancer…) ou comportementaux (dépendances, phobies, repli sur soi, schémas répétitifs…) pour nous protéger.

Une maladie se compose de plusieurs facteurs: structurel, environnemental, infectieux, alimentaire, traumatique, génétique et psychique.

La psychosomatique clinique se propose de chercher la/les causes psychiques d’une maladie, d’un comportement ou d’une dépendance…

Chaque maladie a un langage, un sens, une intention positive pour survivre et nous adapter. Pour en comprendre le sens, la psychosomatique clinique, s’appuie sur la physiologie et la physiopathologie. Cela représente une aide précieuse, mais insuffisante à l’état brut, sauf à trouver une cohérence avec l’histoire de la personne. C’est à l’écoute de cette histoire que nous allons détecter la ou les situations déclenchantes et leurs ressentis.

La Psychosomatique Clinique a été créée par le Dr. Salomon Sellam en 2000. Elle possède des aspects à la fois théoriques et pratiques.

La première phase théorique, d’analyse psychosomatique explore l’histoire de l’individu en cherchant un ou des complexes psychiques conflictuels appartenant à son histoire passée, lesquels sont refoulés dans l’inconscient et toujours actifs aujourd’hui.

La phase pratique et thérapeutique utilise de nombreuses techniques visant à se mettre à l’écoute du corps et de ses émotions, du ressenti et du complexe émotionnel refoulé.” https://www.ipchfrance.com/copie-de-accueil